FANDOM


Chapitre 1Modifier

An 5161, Tokyo. Tatsuki venait d'avoir 15 ans, elle allait recevoir un dossier contenant les instructions à suivre dans son futur métier. Elle dut d'abord remplir plusieurs formulaires et signer divers contrats. Ensuite, elle reçu son dossier. Elle courut jusque chez elle pour le ire au plus vite. Elle s'assit dans un fauteuil, posa le dossier sur la table et l'ouvrit. Il n'y avait qu'un cahier, dont une seule page était remplie. Elle la lut.

Tatsuki
Chasseuse d'étrange

  1. Cherche le plus de légendes possible et trouves-en l'origine.
  2. Ecris tout ce que tu apprends en matière de légendes et de créatures fantastiques dans ce cahier.
  3. Les légendes de fantomes ont priorité sur les autres.
  4. N'hésite pas à mentir ou à te déguiser si nécessaire.
  5. Essaie le plus que possible de photographier tes trouvailles pour illustrer le cahier.
  6. Ne parle à personne de ce métier.

"Mystery Book", voilà comment elle l'avait appelé. Cela devait être l'un des derniers livres de la galaxie, et il était bien étrange. Elle le cacha dans son sac et décida de commencer par le mystère de l'appartement des suicides.

Chapitre 2Modifier

Selon les rumeurs qui couraient dans son immeuble, l'appartement 666 aurait été le théâtre de nombreux suicides avant d'être fermé.

Tout commençait un beau soir d'été. Une femme et son amant étaient sur le balcon de l'appartement 666. Ils voulaient se marier, mais leurs parents s'opposaient à leur union. Ils avaient alors décidé de se suicider ensemble pour vivre leur amour pour toujours. Mais au dernier moment, l'homme poussa la jeune femme par dessus la balustrade, elle tomba du sixième étage pour s'écraser au sol et elle mourut. L'homme s'enfuit avec les bijoux et l'argent de la jeune femme, sans témoins. La légende raconte que depuis cette soirée, le fantôme de la jeune fille hante l'appartement et pousse les gens qui s'y installent à se suicider en sautant de ce balcon.

Tatsuki décida d'aller voir ce fantôme. Elle défonça la porte à moitié pourrie et entra dans l'appartement. les meubles étaient abîmés et poussiéreux, on voyait bien que personne n'était entré ici depuis des années. Elle s'avança prudemment et vit des taches de sang sur le sol, comme des larmes, qui formaient un chemin. Elle les suivit. Plus elle s'approchait du balcon, plus il lui semblait entendre quelqu'un pleurer.